Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Au terme de son tour de France

Le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA) présente à Paris ses « Sept solutions pour accélérer l’entrepreneuriat des diasporas »

8 février 2021
Le Conseil présidentiel pour l'Afrique (CPA) présente à Paris ses « Sept solutions pour accélérer l'entrepreneuriat des diasporas »
Wilfrid Lauriano Do Rego, Coordonnateur du CPA, durant son allocution d’ouverture de la conférence du 5 février 2021, à Paris. © AM/APP
Le sujet était sérieux, mais l’ambiance légère, vendredi après-midi 5 février à la conférence-débat organisée à Paris par le CPA pour présenter le dispositif innovant mis en place par divers opérateurs pour faciliter l’entrepreneuriat de la diaspora. Un ensemble d’outils complémentaires, du financement à l’accompagnement des candidats entrepreneurs.

.

par Alfred MIGNOT, AfricaPresse.Paris (AP.P)
@alfredmignot | @PresseAfrica

.

Visiblement heureux de se retrouver dans la « vraie vie », les participants furent gratifiés de la présence effective d’Élisabeth Moreno. Commentant le sondage CPA-OpinionWay [voir notre article ICI] qui atteste d’un malaise certain parmi les populations de la diaspora de France, l’emblématique ministre issue de la diversité s’est saisie de l’occasion pour réaffirmer les valeurs de la République, soulignant qu’on ne saurait s’accommoder d’une « égalité à deux vitesses ».

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, durant son allocution à la conférence du CPA, à Paris, le 5 février 2021. © AM/APP

Elle dit qu’elle n’a « cessé d’enjamber la Méditerranée », qu’elle est fière de « sa double appartenance », de sa « double culture » qu’elle partage avec les diasporas, et qui représente un « atout inestimable pour faire gagner l’Afrique et la France ». Très applaudie, la ministre a saisi l’occasion de cet événement pour annoncer le lancement prochain d’une grande initiative citoyenne afin d’apporter une réponse aux injustices et aux discriminations, sujet sur lequel nous reviendrons.

Après cette allocution, et celle de Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, qui a précisé lors d’une brève intervention que le prochain sommet Afrique-France (Montpellier, 8-10 juillet 2021) sera dédié à l’entrepreneuriat africain et franco-africain, plusieurs tables rondes se sont succédé au long de l’après-midi.

Une initiative du CPA soutenue par Bpifrance, l’AFD,
Business France et Expertise France

L’une d’elles a mis en lumière le dispositif innovant mis en place pour soutenir l’entrepreneuriat des diasporas, une initiative du CPA soutenue par ses partenaires Bpifrance, l’AFD, Business France et Expertise France.
Principal intervenant,Pedro Novo-Directeur Export de Bpifrance, a souligné qu’il ne fallait pas voir les mesures avancées comme « un catalogue à la Prévert », mais les considérer dans leur ensemble et pour leur « caractère complémentaire ».

Pedro Novo, Directeur Export de Bpifrance, lors de son intervention. Assis et reconnaissable malgré es masque : Momar NGUER, Président du Comité Afrique de MEDEF International. © AM/APP

Le dispositif mis en place se présente sous le titre « Sept solutions du CPA pour accélérer l’entrepreneuriat des diasporas » :

Solution 1 - « PASS Africa », un parcours unique dédié aux entrepreneurs pour l’Afrique
Le PASS Africa a pour objectif d’accélérer le développement des entreprises à fort potentiel de croissance ayant l’Afrique comme priorité et ayant déjà réalisé une première levée de fonds.
Mis en œuvre avec Bpifrance, ce label sera décerné à une vingtaine d’entreprises par an. Elles bénéficieront notamment d’un accès unique prioritaire et accéléré dans les domaines de l’investissement, de l’accompagnement, du financement, de l’assurance, de la garantie et du soutien à l’innovation :

Solution 2 - La Communauté « PASS Africa / EuroQuity »
Réservée aux entrepreneurs bénéficiaires du label « PASS Africa », cette initiative mise en œuvre avec Bpifrance vise à connecter les écosystèmes de l’entrepreneuriat et de l’innovation européens et africains au sein d’EuroQuity, service digital de réseautage et de partenariats pour l’Afrique, qui rassemble 14 000 sociétés, 2 000 investisseurs et 1 500 structures d’accompagnement.

Solution 3 - Nouvelle phase 2 du Programme MEETAfrica
Le programme MEETAfrica déployé par l’AFD et Expertise France veut renforcer la mobilisation des talents de la diaspora africaine. Sa deuxième phase vise la création d’une plateforme euro-africaine d’informations, le renforcement des acteurs d’appui à l’entrepreneuriat, la mise en réseau, l’accompagnement de 140 entrepreneurs et le financement de 170 entrepreneurs entre l’Europe et l’Afrique. [Lire ICI notre article]

Venu de Bordeaux pour participer à la conférence du CPA, Pierre de Gaétan Njikam (g.), fondateur des Journées nationales des diasporas africaines (JNDA), ici en compagnie d’Étienne Giros, Président délégué du CIAN. © AM/APP

Solution 4 - Application web CPA pour l’entrepreneuriat des diasporas
L’accès à l’information constitue un obstacle majeur à l’entrepreneuriat de la diversité et des diasporas.
Cette application, mise en œuvre avec Bpifrance, sera déployée sur le site web du CPA afin d’offrir une meilleure visibilité aux dispositifs d’accompagnement et de financement existants pour ces entrepreneurs et permettra des redirections vers les différentes solutions et conseils.

Solution 5 - Valoriser les diasporas dans le programme « Entrepreneuriat pour tous »
Animé depuis janvier 2019 par Bpifrance, le Programme « Entrepreneuriat pour tous » bénéficie aux quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). La solution retenue vise à flécher les entrepreneurs issus des diasporas et à sensibiliser le réseau des CitésLab aux spécificités de l’entrepreneuriat en lien avec l’Afrique pour mieux accompagner ces entrepreneurs.

Solution 6 - Nouveau programme « Talents en commun »
« Talents en commun » est un outil inédit encadré par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères et l’AFD. Il permet à des experts et cadres publics et privés, dont les membres de la diaspora, d’effectuer des missions de deux semaines à un an, renouvelables, pour réaliser une mission de service public dans une administration ou une entreprise publique à la demande d’un État africain partenaire. Les bénéficiaires conserveront leurs droits sociaux en France.

Solution 7 - Le Chèque Relance V.I.E pour la mobilité des jeunes professionnels en Afrique
Le nouveau dispositif du Chèque Relance V.I.E facilite l’accès des entreprises au Volontariat International en Entreprise grâce à la prise en charge de 15 % à 20 % du coût annuel d’un jeune volontaire.
Mise en œuvre avec Business France, cette aide publique issue du plan France Relance permet également de financer les missions V.I.E réalisées par des jeunes issus des formations courtes (jusqu’à Bac + 3) et des quartiers prioritaires de la politique de la ville (Q.P.V).

Venu de Marseille pour participer à la conférence du CPA, Yves Delafon, Président d’Africalink, durant une télé-intervention de Papa Amadou Sarr, ministre sénégalais de l’entrepreneuriat rapide. © AM/APP

Ces « Sept solutions », a rappelé Wilfrid Lauriano Do Rego, Coordonnateur du CPA, traduisent en grande part le ressenti et les analyses recueillis auprès des entrepreneurs de la diaspora, que le CPA est allé rencontrer sur leurs territoires, afin de « se mettre à leur écoute », au cours d’un début de tour de France des capitales régionales : Bordeaux en septembre, Lyon en octobre, Marseille en novembre.

Étape finale de ce mini-tour de France du CPA, la rencontre parisienne de vendredi s’est terminée par une courte allocution vidéo du Président Emmanuel Macron, tout à fait dans l’esprit de son discours fondateur de Ouagadougou sur les relations Afrique-France, en novembre 2017 : « La diaspora représente notre part africaine, elle est une chance pour la France », a-t-il notamment déclaré.

………

SUR LE MÊME THÈME

Le sondage CPA-OpinionWays sur les diasporas africaines de France : un constat amer… mais quelques raisons d’espérer

JNDA 2020 / Wilfrid Lauriano do Rego (CPA) : « La diaspora africaine sera l’avant-garde d’une meilleure relation de la France avec l’Afrique »

Pedro NOVO, Directeur exécutif Export à Bpifrance (1/3) : « Notre ligne d’horizon, c’est la co-construction du partenariat entre les entrepreneurs Africains et Français »

Jérémie PELLET, DG Expertise France (2/3) : « Avec MEETAfrica II, notre objectif est d’accompagner autour d’un millier d’entreprises en Afrique »

Isabelle Bébéar (Bpifrance) : « Avec notre fonds de fonds Averroès Africa, nous visons un portefeuille d’une centaine d’entreprises sur tout le continent »

◊ ◊ ◊

.

>>> CLIQUEZ ICI et INSCRIVEZ-VOUS
pour recevoir gratuitement notre INFOLETTRE


◊ ◊ ◊

.

COVID-19 EN FRANCE : LUTTONS ENSEMBLE,
PROTÉGEONS-NOUS LES UNS LES AUTRES !
(Informations et conseils du site gouvernemental)

.

◊ ◊ ◊
Articles récents recommandés