Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Abdoullah Coulibaly et Jean-Hervé Lorenzi scellent à Paris le partenariat entre la Fondation de Bamako et le Cercle des Économistes

14 février 2019
De gauche à droite sur la photo : Abdullah Coulibaly, Président de la Fondation du Forum de Bamako ; Moussa Mara, ancien Premier ministre du Mali ; Sabine Renault Sablonière, ActuPresseCom ; Jean-Hervé Lorenzi, Président du Cercle des Économistes. © AM/AP.P
C’est lors d’une conférence de presse conjointe, mardi 12 février à Paris au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), que Abdoullah Coulibaly et Jean-Hervé Lorenzi ont annoncé une alliance opérationnelle, avec la constitution d’un groupe de travail commun, entre les deux entités qu’ils dirigent, la Fondation de Bamako et le Cercle des Économistes. Une manière inédite et prometteuse de lancer en avant-première le XIXe Forum de Bamako, capitale du Mali, qui se tiendra du 21 au 23 février prochains.

.

par Alfred Mignot, AfricaPresse.Paris (AP.P)
@alfredmignot | @PresseAfrica

.

« L’Afrique est la profondeur de l’Europe (…) elle se développera avec l’Europe, et notre chance est dans une relation dynamique » avec elle, affirme d’emblée Abdoullah Coulibaly, président de la Fondation du Forum de Bamako, dont la XIXe édition, dédiée au thème « Immigration : quelle dynamique entre l’Europe et l’Afrique ? » se déroulera 21 au 23 février prochains.

« L’Afrique est l’avenir de l’Europe », lui répond en écho Jean-Hervé Lorenzi, Président du Cercle des Économistes, fondateur des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence dont la prochaine édition – également la XIXe – se déroulera du 5 au 7 juillet prochains, sur le thème « Renouer avec la confiance ».

Faisant implicitement référence au fameux discours de Ouagadougou du Président Emmanuel Macron, où celui-ci affirmait notamment vouloir « arrimer l’Europe et l’Afrique », Jean-Hervé Lorenzi évoque l’ambition du Cercle des Économistes de contribuer à « accrocher les deux continents, où le Mali et la France ont un rôle particulier à jouer ».

Un groupe de travail commun
sur les relations Europe/Afrique

« Chacun de nous a besoin de l’autre pour aller plus loin », a-t-il encore déclaré, avant d’annoncer le projet d’une grande conférence au Mali, opérée par les deux entités, ainsi que la création d’un groupe de travail commun sur les thématiques Europe-Afrique – et particulièrement celle des migrations –, dont un économiste du Cercle, Hyppolyte d’Albis, assumera le pilotage. Les deux entités prévoient aussi une « concertation » autour de leurs deux événements respectifs, Jean-Hervé Lorenzi déclarant que « désormais, nous serons un soutien l’un pour l’autre ».

Une « excellente initiative »,
selon l’ancien PM malien Moussa Mara

Présent à la conférence de presse, Moussa Mara, ancien premier ministre du Mali, s’est félicité de cette « excellente initiative » de rapprochement entre le Fondation de Bamako et le Cercle des Économistes.

Évoquant à son tour la thématique de la migration, il a estimé que « la migration est d’abord une perte pour les pays de départ », mais dans beaucoup de pays d’Afrique « elle est perçue comme un moyen de baisser la tension [vis-à-vis d’une jeunesse désœuvrée, ndlr], et comme une source de revenus ultérieurs ». Et puisque « personne ne quitte son pays le cœur léger, mais toujours sous la contrainte », il est clair, a-t-il considéré, que le niveau de « propension au départ est le meilleur baromètre de l’efficacité [ou pas, ndlr] de nos gouvernements ».

« Construire des ponts »

Jean-Hervé Lorenzi a quant à lui reconnu que les économistes ont « beaucoup de mal à appréhender la question migratoire ». Pourtant elle est, avec celle du financement de l’Afrique, l’une des problématiques cardinales : « Il faut que nous, Européens, arrivions à mettre à plat ces deux thèmes de l’immigration et du financement », a-t-il conclu.

« Si les gens viennent en Europe, c’est peut-être parce qu’ils ne sont pas bien chez eux. Il faut créer les conditions pour qu’ils soient bien chez eux », a commenté Abdoullah Coulibaly, ajoutant qu’« ensemble, nous voulons construire des ponts qui nous permettent de la mobilité » (…) C’est ce pont que nous sommes en train de construire aujourd’hui. »

◊ ◊ ◊

LIENS UTILES

- Forum de Bamako : http://www.forumdebamako.com/

- Rencontres Économiques d’Aix-en-Provence :
https://lesrencontreseconomiques.fr/2019/

◊ ◊ ◊

>>> CLIQUEZ ICI et INSCRIVEZ-VOUS
pour recevoir gratuitement notre INFOLETTRE

◊ ◊ ◊

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Articles récents recommandés