Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Outils

Tanger - Maroc - 4 au 9 octobre 2010

53 films de 19 pays en compétition au VIIIe Festival du court métrage méditerranéen de Tanger

Maroc | 6 septembre 2010 | src.CMM
Tanger -

La 8e édition du Festival du court métrage méditerranéen de Tanger se déroulera du 4 au 9 otobre 2010. Organisé par le Centre cinématographique marocain depuis 2002, le festival du court métrage méditerranéen de Tanger se veut une manifestation à caractère culturel, artistique et promotionnel qui a pour objectif de créer un cadre de rencontres, de dialogue et d’échanges cinématographiques, de favoriser la connaissance et la diffusion des nouveaux films de court métrage des pays méditerranéens, d’encourager les jeunes cinéastes à réaliser leurs ambitions créatives et artistiques et à promouvoir les échanges entre les cinéastes des deux rives de la Méditerranée.

Photo ci-dessus : vue d’une scène du court-métrage en compétition « Annie de Francia », de Christophe Le Masne (2008 - 32’, 35 mm). © DR


Le programme de cette année comprend une section « compétition officielle », un « spécial courts métrages marocains » et des débats autour des films en compétition, outre des activités parallèles.

Trois prix seront décernés, à savoir le Grand prix du festival, le Prix spécial du jury et le Prix du scénario.

Les films sélectionnés pour la compétition officielle
du Festival du court-métrage méditerranéen de Tanger

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a dévoilé vendredi la liste des 53 courts métrages qui ont été sélectionnés dans le cadre de la compétition officielle de la 8e édition du Festival du court-métrage méditerranéen de Tanger. Ces courts-métrages représentent 19 pays.

Albanie
- Jinx In a jiffy, Gentian koci (18 min).

Algérie
- The last passenger, Mounes Khammar (05 min).
- El- Djinn, Yasmine Chouikh (20 min).
- On ne mourra pas, Amal Kateb (20 min).

Bosnie
- Pink River, Zacharias Mavroeidis (18 min).
- Waiting, Daniel Béres (20 min).

Chypre
- Casques, Georgios Koukoumas (15 min).

Croatie
- Chocolate Cake, Dorotea Vucic (16 min).
- Party, Dalibor Matinic (15 min).
- Red, Sonja Tarokic (24 min).
- Half an hour for grandma, Jure Pavolvic (17 min).

Egypte
- Solo, Laila Sami (07 min).
- Life is just kidding me, Usama Saleh (14 min).
- A way out, Youssef Nacer (12 min).

Espagne
- La grand-mère gonflable, Telmo Esnal (09 min).
- Ceux qui pleurent seuls, David Gonzalez Rudiez (06 min).
- Les années du silence, Marcel Leal (19 min).
- The last weeding, Jorge Tsabutzoglu (12 min).
- Rodilla, Juanjo Gimenez Pena (18 min).

France
- 8 et des poussières, Laurent Teyssier (23 min).
- Calzone, Vincent Dos Reis (12 min).
- Toute ma vie, Pierre Ferrière (06 min).
- Annie de Francia, Christophe Le Masne (32 min).
- Ce jour-là, Sandra Stadeli (13 min).

Grèce
- Left Right, Argyris germanidis et Stavros Raptis (14 min).
- Cats keep falling on my head, Dimitra Nikolopoulou (20 min).
- Seven letters, Nikos Tzermiadianos (24 min).
- Inventaire, Vangelis Kalambakas (15 min).
- Mesecina, Sofia Exarchou (30 min).

Italie
- Sun in the eyes, Lorenzo Corvino (15 min).
- I’ll sleep soundly tonight, Emanuele Flangini (30 min).
- Love doesn’t exist, Massimiliano Camaiti (12 min).
- My last day of war, Matteo Tondini (19 min).

Liban
- L’arme à l’œil, Youmna Itani (30 min).
- The Mill, Rami Kodeih (28 min).

Maroc
- Cicatrices, Mehdi Salmi (16 min).
- L’âme perdue, Jihane El Bahhar (14 min).
- Courte vie, Adil El Fadili (16 min).
- Midi, Mounir Abbar (15 min).
- Statue, Younes Reggab (16 min).

Palestine
- First Lesson, Areen Omari (15 min).

Portugal
- A côté, Basil Da Cunha.

Serbie
- 5 minutes in my street, Milos Posic (05 min).

Slovénie
- E-pigs, Peter Pasic (15 min).

Syrie
- A little time, Maher Salibi (27 min).
- The Unknown woman, Fajr Yacoub (22 min).

Tunisie
- Obsession, Amine Chiboub (15 min).
- Condamnations, Walid Matar (15 min).

Turquie
- Voices, Filiz Isik Bulut (19 min).
- Hamam, Tunç Sahin (11 min).
- Snow, Erol Mintas (20 min).
- Silence, Aziz Capkurt (14 min).
- Open Wound, Ahu Ozturk (20 min).

En savoir plus : site du Centre cinématographique marocain (CCM)

Articles récents recommandés