Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Tribunes

Patrick SEVAISTRE (CCEF) : « Nouvelle programmation de l’aide publique française au développement… et si l’on faisait confiance aux entreprises privées ? »

Aujourd’hui, quand les pouvoirs publics prennent la pose d’écouter la société civile sur l’aide au développement, ils donnent la parole aux ONG. Soit. Mais un autre acteur, pourtant incontournable, est ignoré : les entreprises du privé ! Face à cette défiance, si ancrée dans l’État (...)

Jean-Louis GUIGOU (Ipemed) et Thierry PAIRAULT (Cnrs) : « Les cinq piliers du modèle chinois en Afrique… et comment l’Europe peut réagir »

Les Européens ont des ambitions économiques en Afrique, mais aussi politiques : « l’Afrique sera un partenaire essentiel pour bâtir le monde dans lequel nous voulons vivre. », affirme Ursula Von Der Leyen*. Soit. Mais la forte pénétration chinoise en Afrique impose à l’Europe de bâtir (...)

Denis DESCHAMPS, DG CPCCAF : « La réussite du programme euroafricain Archipelago s’organise sur le compagnonnage éprouvé par les chambres consulaires de la CPCCAF »

Tandis que certains cercles de réflexion envisagent de plus en plus la relation Europe-Afrique sous l’angle de la co-construction, et que le nouveau budget pluriannuel européen (2021-2027) prévoit 30 à 40 milliards d’euros pour le partenariat avec l’Afrique, les bonnes pratiques (...)

Hippolyte Éric Djounguep : Comment la dégradation de la situation du Cameroun implique « l’urgence des réformes des institutions politiques »

Le tableau économique et social ne cesse de s’assombrir au Cameroun, estime le géopolitologue et chercheur Hippolyte Éric Djounguep, qui passe ici en revue les marqueurs attestant de la dégradation, voire de la régression, de la situation du pays. Pourtant, malgré la guerre civile (...)

Lahcen HADDAD, député et ancien ministre marocain : « Voici pourquoi l’Europe aussi devrait reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental »

En reconnaissant récemment la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, « les États-Unis ont fait leur part », considère Lahcen Haddad, qui plaide ici pour que l’Europe fasse rapidement de même, car cela ouvrirait la voie à un processus dont les effets bénéfiques se (...)

Dr Abderrahmane MEBTOUL : Les cinq conditions préalables au succès de la privatisation partielle via la Bourse d’Alger

« Sans vision stratégique, stabilité juridique et monétaire, ainsi que des comptes transparents, la privatisation partielle via la bourse d’Alger est-elle réalisable ? » fait mine de s’interroger le Pr Abderrahmane Mebtoul. Car en vérité sa réponse est un plaidoyer pour un énorme (...)

#Covid-19 Afrique / P. Sevaistre et J.-M. de Bournonville : « Secteur privé et secteur informel, tous les deux acteurs du redémarrage des économies africaines »

Comment juguler la dévastation économique et sociale annoncée en Afrique sans prendre appui sur le secteur informel, « forme originelle et majoritaire du tissu économique des pays d’Afrique subsaharienne » ? Les auteurs nous invitent à combattre les idées reçues, inopérantes lorsqu’il (...)

Jean-Louis Guigou (Ipemed-La Verticale) : « Le traité asiatique de libre-échange est un exemple inspirant pour une “Alliance” économique forte Europe-Afrique »

Depuis plusieurs années, l’Ipemed* a initié la fondation La Verticale**, qui promeut une « Alliance » économique forte entre l’Europe et l’Afrique, notamment par la redistribution des chaînes de valeur entre les deux continents, une régionalisation de la mondialisation en « quartiers (...)

Jawad KERDOUDI, Président de l’IMRI : « Une lueur d’espoir dans la crise libyenne »

La signature, le 23 octobre à Genève, d’un Accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, et la réunion de Ghadamès pour sa mise en œuvre, le 2 novembre, sont deux étapes décisives qui permettent d’entrevoir la sortie de crise et la fin de l’état de guerre en Libye. Une lueur (...)

Cécile Thiakane (L@b’ISEP) : « La scolarisation des filles en zones rurales d’Afrique nécessite encore bien des efforts pour parvenir à l’équité et l’inclusion ! »

Malgré la ratification par les États des conventions internationales sur l’éducation des filles, celles-ci continuent d’être précocement déscolarisées dans de nombreux pays d’Afrique, et en particulier dans les zones rurales. Analyse de la situation et esquisse des actions à engager (...)