Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Portraits

Portraits

Agenda

21 février 2019

AGENDA PARIS, 21/02 - Colloque « La société civile au cœur des processus démocratiques en Afrique de l’Ouest »

Élue en juin 2017 députée LREM de la Ve circonscription de la Haute-Savoie, Marion LENNE est commissaire aux Affaires étrangères, chargée de l’Afrique (...)

Économie et territoires

À Paris, le PM tunisien Youssef CHAHED
appelle la France « à s’investir davantage en Tunisie »… et obtient satisfaction

Durant ses trois jours de visite officielle dans la capitale française, lors de sa rencontre avec Président Emmanuel Macron, comme lors de celle avec le Premier ministre Édouard Philippe, ou encore lors de ses discours au Sénat comme à l’Institut du Monde Arabe, le Premier ministre tunisien Youssef CHAHED n’a eu de cesse de répéter le même message, appelant la France « à (...)

Abdoullah Coulibaly et Jean-Hervé Lorenzi
scellent à Paris le partenariat entre la Fondation de Bamako et le Cercle des Économistes

C’est lors d’une conférence de presse conjointe, mardi 12 février à Paris au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), que Abdoullah Coulibaly et Jean-Hervé Lorenzi ont annoncé une alliance opérationnelle, avec la constitution d’un groupe de travail commun, entre les deux entités qu’ils dirigent, la Fondation de Bamako et le Cercle des Économistes. Une (...)

Entretiens

Michel Champredon : « Pour la coopération internationale, Il nous faut créer un modèle français léger de gouvernance publique »

Expert international en gouvernance publique, Michel Champredon a travaillé près de trente mois (2014-2016) en République démocratique du Congo, pour le compte du ministère français des Affaires étrangères, sur la modernisation de l’administration, la mise en place de la décentralisation et le développement de l’ENA Congo. Selon lui, face au recul de la France dans beaucoup (...)

Tribunes

Jawad KERDOUDI (IMRI) : « Quel impact sur le Maroc du ralentissement mondial de l’économie ? »

L’économie mondiale s’est relevée progressivement de la grave crise économique 2008-2009 pour atteindre une croissance de 3,7 % en 2018. Tous les experts, dont le FMI, prévoient désormais un ralentissement, avec une croissance limitée à 3,5 % en 2019 et 3,6 % en 2020. Même si les conséquences immédiates, y compris pour le Maroc, paraissent minimes, le sort de l’année 2019 (...)

Souhir MZALI (Oxford Business Group) : « Les chefs d’entreprise d’Algérie ont-ils raison d’être optimistes ? »

Un sondage OBG Business Barometer publié à la fin janvier par Oxford Business Group fait état d’un optimisme en hausse en 2018, parmi les dirigeants d’entreprise algériens, et cela malgré des points faibles persistants, comme la forte dépendance aux recettes issues des hydrocarbures, la trop faible diversification de l’économie, le fort chômage des jeunes… (...)