Retrouvez AfricaPresse.paris sur :
RSS

Tunis

Au Forum économique africain de Tunis (24-25 avril)

Radhi Meddeb : « La Tunisie a pris
le chemin vertueux de l’ouverture économique à l’Afrique »

Tunis - Tandis que les investisseurs européens retrouvent le chemin de la Tunisie, selon les derniers chiffres trimestriels de l’agence FIPA, Tunis accueille les 24 et 25 avril quelque 800 décideurs africains, à l’occasion de son premier Forum économique dédié au continent. Selon (...)

Agenda

31 août 2018

AGENDA ORAN : jusqu’au 31 août, appel à candidature pour #AfricaIsCallingYou (#AICY18Dz), à Oran du 21 au 28 octobre

WELCOMING DIASPORAS et WELDIZ organisent la IIIe édition de #AFRICAISCALLINGYOU (#AICY18) à Oran (Algérie), du 21 au 28 Octobre 2018. À cet effet, un (...)

24 septembre - 25 septembre 2018

AGENDA PARIS, 24-25 SEPTEMBRE :
IIIe édition des Rencontres Africa

Après deux éditions à succès, en France comme en Afrique, LES RENCONTRES AFRICA reviennent au Palais des Congrès de Paris pour leur édition 2018, les (...)

27 septembre - 28 septembre 2018

AGENDA MARRAKECH, 27-28 septembre :
IIe Sommet annuel mondial de Women in Africa (WIA) Initiative

Créée sous l’impulsion de Aude de Thuin, serial entrepreneure engagée pour la cause des femmes depuis vingt ans au niveau mondial, Women in Africa (...)

Économie et territoires

Sommet de Lomé, Togo
Le rapprochement CEDEAO-CEEAC plébiscité
par les députés (sondage IPSE)

Révélé à l’occasion du Sommet de Lomé du 30 juillet, un sondage* piloté par l’IPSE (Institut de prospective et de sécurité en Europe) révèle que le rapprochement entre les deux communautés économiques fait l’objet d’un large consensus parmi les députés des quinze pays membres de la CEDEAO, ainsi que parmi ceux siégeant au sein de l’Assemblée parlementaire de la communauté. Riche (...)

#IFFParis - Augustin de Romanet, nouveau président de Paris EUROPLACE : « L’Afrique sera l’un de nos grands chantiers »

C’est ce samedi 14 juillet qu’Augustin de Romanet est officiellement devenu le président de Paris Europlace. Son élection était actée depuis la fin juin, mais c’est le 11 juillet, au premier jour du Forum financier international Paris Europlace (#IFFParis) que s’est fait symboliquement lors d’une conférence de presse, le passage de témoin entre le président sortant, Gérard (...)

Entretiens

#IFFParis - Cédric A. MBENG MEZUI (BAD) : « L’émergence de l’Afrique ne se fera pas avec l’argent des autres ! »

Responsable du développement des marchés obligataires africains à la Banque africaine de développement (BAD), Cédric Achille MBENG MEZUI y est également chargé de l’Initiative des marchés financiers africains (AFMI). Participant au récent Forum financier international de Paris Europlace (#IFFParis), il livre dans cet entretien exclusif avec AfricaPresse.Paris sa vision des (...)

#IFFParis - Ali Haddad, président du FCE : « L’Algérie est la mieux placée pour devenir le hub entre l’Europe et l’Afrique ! »

À l’occasion de son récent déplacement à Paris, où il a rencontré le nouveau président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, et pris la parole au Forum financier international de Paris EuroPlace (#IFFParis), Ali Haddad, président du Forum des chefs d’entreprise (FCE) d’Algérie a accordé à AfricaPresse.Paris cet entretien exclusif. Au menu : les atouts de l’Algérie pour devenir le (...)

Tribunes

LESFIS DE L’ALGÉRIE

Pr A. MEBTOUL : « Pas de développement pour l’Algérie sans vision stratégique 
d’une économie hors hydrocarbures » (3/3)

« En cet été 2018, après plusieurs décennies d’indépendance, l’Algérie c’est Sonatrach, et Sonatrach c’est l’Algérie », écrit le Pr Mebtoul, considérant que le temps presse d’examiner avec lucidité la dialectique de la rente des hydrocarbures et son effet paradoxal : lorsque la valeur de la rente des hydrocarbures s’accroît, les réformes sont  (...)

LES DÉFIS DE L’ALGÉRIE

Pr A. MEBTOUL : « Il est urgent d’adapter nos partis politiques algériens, pour la majorité liés à des intérêts de rente » (2/3)

Se référant aux élections de 2017 et se fondant sur les chiffres officiels, le Pr Abderrahmane Mebtoul estime que 75 % à 80 % des Algériens ne font pas confiance aux partis politiques, tant du pouvoir que de l’opposition. Selon lui, cette situation d’urgence exige « une action vigoureuse de réorganisation et de redynamisation » tant du monde associatif que de la société (...)